Raquettes et grand tétras

Raquettes Pyrénées Protéger les espèces rares du Mourtis

La forêt du Mourtis est une sapinière qui abrite un oiseau en voie de disparition,

De la famille des Galliformes, il a une particularité : il ne supporte pas la chaleur.

Il vit donc dans les zones montagneuses de versant nord, dans des forêts claires, là où les vieux arbres lui permettent de vivre a son aise.

C'est donc au Mourtis qu'il se plait, comme nous d'ailleurs! 

Pour cohabiter sereinement sans détruire cette richesse, il est TRES IMPORTANT de ne PAS le déranger lors de son repos hivernal.

En effet, l'hiver il ne se nourrit que d'aiguilles de sapin ce qui lui apporte peu d'énergie pour résister au froid et pour s'échapper. 3 ou 4 dérangements dans une journée peuvent lui être fatal.

Heureusement, les grands tétras ont bien identifié les zones parcourues par l'homo sapiens pendant la période hivernale et connaissent nos déplacement sur les routes et pistes de ski. 

Néanmoins, Depuis maintenant une bonne vingtaine d'années, il aperçoit dans ses repères secrets des Homo raquetus qui viennent découvrir la majesté des sous bois immaculés.

Surpris, Que va-t-il faire!!!! fuir devant ces big foot ou ne plus bouger en espérant que ce dérangement passe?

Les deux mon cher, notre ami n'aime pas les Yétis, et Tetrao urrogalo aquitanicus (c'est son petit nom d'oiseau) va utiliser la ruse pour passer inaperçu .

Lorsqu'il neige de manière tempétueuse, il se laisse recouvrir de neige et ne sort que le calme revenu, 

Si la neige est dure au sol, il va se percher sous les branches de sapin qui forment un parapluie très efficace.

Nous devons donc respecter quelques règles pour conserver cette biodiversité exceptionnelle de notre chère station:

  • Eviter le Hors Piste dans les zones peu fréquentées, cette consigne est valable dans les 48h juste après une chute de neige poudreuse.
  • Suivre les itinéraires connus et reconnus que ce site vous présente.
  • Eviter de fouiner sous les petits sapins isolés dans les zones peu boisées (je vous raconterais pourquoi plus tard).
  • Marcher en file indienne et surtout pas de front lorsque l'on randonne à plusieurs.
  • Prendre un accompagnateur en Montagne si vous désirez explorer des zones non balisées et peu fréquentées. En effet, celui ci emprunte des itinéraires sauvage de manière régulière et de ce fait habitue l'animal au passage régulier d'humains sur un itinéraire précis!

Si nous respectons ces consignes, alors, nous commençons à faire du développement durable.

Pour résumer:

  1. Identifier si l'on est sur une zones très fréquentée? si oui : tout est OK, si non :2
  2. S'assurer qu'il n'a pas neigé depuis 48h, si il a neigé, rester sur les pistes, s'il n'a pas neigé vous pouvez vous engager en hors piste mais marchez en FILE INDIENNE. si vous désirez gouter aux joies de la poudreuse en hors piste juste après la chute de neige alors:3
  3.  Engagez un accompagnateur en montagne, vous ne serez pas déçu de votre choix.  

 

 

 

 

 

Ce site est édité par le Va Nu Pieds.

Toute reproduction même partielle des images nécessite une autorisation écrite de la direction.

Le logo "vnp" est une marque déposée.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×